mercredi 24 août 2011

Celui qui voyage en Inde peut rencontrer un sadhu


Celui qui voyage en Inde peut rencontrer un sadhu, un saint homme nu, le corps couvert de cendres, une longue barbe, des dread locks, des hiéroglyphes tatoués sur le front, avec un regard sauvage et fou. C’est un tantrika, un adepte du Tantra. Il fréquente les charniers et autres places macabres, pratiquant des rites indicibles. C’est un anarchiste spirituel qui va à l’encontre de l’orthodoxie religieuse. Cependant, dans l’Inde tolérante, il n’a jamais été nié que le chemin tantrique ne soit pas valide, même s’il n’est pas conseillé à tous ceux qui recherchent l’éveil.
Quand le Mahayana s’est essoufflé à son tour, le Tantra a intégré le courant principal vers le VIIe siècle. Le Vajra est un symbole bouddhique dérivé de la foudre du Dieu védique Indra : une décharge massive d’énergie qui déchire toute illusion et apporte l’illumination. le Vajrayana est dit permettre d’accomplir l’éveil en une vie, alors que les 2 autres courants nécessitent un nombre incalculable de vies.

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com