mardi 25 juin 2013

Sourire et Pensée de la semaine

Sourire de la semaine

http://www.matthieuricard.org/
8
fille de la vallée de Tsatsa (Tibet, 1995)

Pensée de la semaine

Il ne suffit pas de comprendre intellectuellement la nature de l’esprit, il est indispensable de se débarrasser des voiles qui l’occultent, et la meilleure façon d’y parvenir est d’engendrer l’esprit d’Éveil, l’intention supérieure d’atteindre l’Éveil pour le bien de tous les êtres. C’est le seul et unique moyen de connaître l’authentique Éveil, ou, en d’autres termes, de devenir “ bouddha ”.
Extraits de rdo rje theg pa’i thun mong gi sngon ’gro spyi la sbyor chog pa’i khrid yig kun mkhyen zhal lung rnam grol shing rta, (Le Chariot de la complète libération, transmission orale des omniscients, instructions applicables à toutes les pratiques préliminaires du Véhicule Adamantin), vol. 7 de "Collected works of zhe chen rgyal tshab padma rnam rgyal," Paro, Dilgo Khyentsé Rinpoché, 1975 à 1994, p. 361
SHECHEN GYALTSAP (1871-1926)

mardi 11 juin 2013

Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.,

Pensée de la semaine

Les qualités de l’Éveil, quant à elles, sont inhérentes à la conscience mais peuvent longtemps rester imperceptibles. La nature ultime de l’esprit, la vacuité douée de toutes les qualités suprêmes de l’Éveil, est donc toujours présente en nous, mais demeure latente aussi longtemps que nous ne l’avons pas découverte et que nous ne nous sommes pas familiarisés avec elle.
Extraits de rdo rje theg pa’i thun mong gi sngon ’gro spyi la sbyor chog pa’i khrid yig kun mkhyen zhal lung rnam grol shing rta, (Le Chariot de la complète libération, transmission orale des omniscients, instructions applicables à toutes les pratiques préliminaires du Véhicule Adamantin), vol. 7 de "Collected works of zhe chen rgyal tshab padma rnam rgyal," Paro, Dilgo Khyentsé Rinpoché, 1975 à 1994, p. 361
SHECHEN GYALTSAP (1871-1926)http://www.matthieuricard.org/

mardi 4 juin 2013

Pensée de la semaine

Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché (1910-1991) (Népal, monastère de Shéchèn, 1985)

On peut se demander : “ Si la nature de la bouddhéité se trouve en moi, pourquoi ne puis-je pas la percevoir tout de suite ? ” Parce que, à l’image de l’or enfoui dans sa gangue, elle est voilée par les tendances que nous avons accumulées depuis des temps immémoriaux, tendances qui ont elles-mêmes été induites par les poisons mentaux, puis renforcées par les actes auxquels ces perturbations ont donné lieu. 


Extraits de rdo rje theg pa’i thun mong gi sngon ’gro spyi la sbyor chog pa’i khrid yig kun mkhyen zhal lung rnam grol shing rta, op. cit., p. 361
SHECHEN GYALTSAP (1871-1926)



le Sourire de la semaine et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.

http://www.matthieuricard.org/http://www.matthieuricard.org/

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com