lundi 24 février 2014

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.

Sourire de la semaine

43
Petite fille de l'école pour enfants nomades près du monastère de Shéchèn (Tibet oriental, 2004)

Pensée de la semaine

Quand on enseigne qu’il faut réduire sa fascination pour les choses de cette vie, cela ne veut pas dire que l’on doit renoncer totalement à ces dernières, mais qu’il faut se garder de la tendance naturelle à passer de l'exaltation à la dépression au gré des hauts et des bas de l’existence, de sauter de joie dès que l’on réalise un gain, ou d’être prêt à se jeter par la fenêtre si l’on n’obtient pas ce que l’on veut à tout prix. 
Être moins préoccupé par les affaires de cette vie signifie garder un esprit vaste et stable face aux aléas de l’existence.
Enseignements oraux donnés à Schvenedingen en Allemagne, 1998. Traduction de l'auteur.
FOURTEENTH DALAI LAMA, TENZIN GYATSO (b. 1936)

Retrouvez Matthieu Ricard sur http://matthieuricard.org/

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com