lundi 30 juin 2014

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.

Sourire de la semaine

60
Jeune garçon participant à la procession du festival annuel de danses sacrées au monastère de Shéchèn (Tibet oriental, 2007)http://www.matthieuricard.org/

Pensée de la semaine

[...] je suis convaincu qu’avec un entraînement régulier il est tout à fait possible de transformer son esprit dans un sens positif, en cultivant les pensées, les attitudes et les tendances qui sont bénéfiques à nous-mêmes et aux autres, et en réduisant celles qui sont nuisibles.
Extrait résumé et adapté de Les Voies spirituelles du bonheur, Presses du Châtelet, Paris, 2002; Points Sagesse, Seuil, 2004.
FOURTEENTH DALAI LAMA, TENZIN GYATSO (B. 1936)

mercredi 11 juin 2014

Contrairement à ce qu'affirmait Emmanuel Kant selon qui le bonheur total ..

http://www.connaissancessansfrontiere... Contrairement à ce qu'affirmait Emmanuel Kant selon qui le bonheur total ne peut être obtenu qu'à la condition de satisfaire tous nos désirs en quantité, en qualité et en durée, Matthieu Ricard déclare que ce ne sont pas les conditions extérieures, aussi optimales soient-elles, qui peuvent nous rendre heureux et nous aider à donner un sens à notre vie. Si nous mettons tous nos espoirs dans les conditions extérieures, nous ne pourrons jamais connaître le bonheur et la paix, parce qu'il est évident que notre façon d'interpréter et de traduire ces conditions extérieures dans notre expérience intérieure, c'est ça qui détermine vraiment notre état de bien être et/ou de mal être.

jeudi 5 juin 2014

Matthieu Ricard - A propos du Bonheur (2/3)

Matthieu Ricard: Les conditions intérieures pour un bonheur authentique

http://www.connaissancessansfrontiere... Contrairement à ce qu'affirmait Emmanuel Kant selon qui le bonheur total ne peut être obtenu qu'à la condition de satisfaire tous nos désirs en quantité, en qualité et en durée, Matthieu Ricard déclare que ce ne sont pas les conditions extérieures, aussi optimales soient-elles, qui peuvent nous rendre heureux et nous aider à donner un sens à notre vie. Si nous mettons tous nos espoirs dans les conditions extérieures, nous ne pourrons jamais connaître le bonheur et la paix, parce qu'il est évident que notre façon d'interpréter et de traduire ces conditions extérieures dans notre expérience intérieure, c'est ça qui détermine vraiment notre état de bien être et/ou de mal être.

mardi 3 juin 2014

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.,


57

Sourire de la semaine


Foule se pressant pour recevoir la bénédiction du jeune lama Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpotché (Tibet oriental, 2010)

Pensée de la semaine

Tous les êtres sont identiques dans leur désir d'être heureux et de ne pas souffrir. Ils ne diffèrent de moi que par leur nombre : je suis un, alors qu’eux sont innombrables. Mes joies et mes peines sont donc insignifiantes face aux bonheurs et aux malheurs des autres. Cette pensée est la base de l’esprit d'Éveil. Nous devrions souhaiter le bonheur d'autrui plus que le nôtre, en songeant particulièrement à nos ennemis et à ceux qui nous maltraitent. Sinon, à quoi servirait la compassion ?
DILGO KHYENTSE RINPOCHE (1910-1991)

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com