dimanche 27 juillet 2014

Matthieu Ricard: "La méditation, une nouvelle manière d'être"


La méditation, outil pour construire un monde... par LEXPRESS

Voir le site de http://www.matthieuricard.org/ et http://karuna-shechen.org/fr/













Propos recueillis par , publié le 

En Occident, c'est l'autre grand nom du bouddhisme après le dalaï-lama. Moine et chercheur en génétique cellulaire, Matthieu Ricard parcourt le monde pour transmettre les vertus de la pratique méditative, placée sous le signe de la bienveillance. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/matthieu-ricard-la-meditation-une-nouvelle-maniere-d-etre_1560123.html#CokOgugdVxWbcrUA.99
"J'étais introverti, bougon. La pratique m'a changé."
AFP PHOTO PIERRE VERDY

Qu'est-ce que la méditation, pour un moine bouddhiste?
En Orient, les termes employés pour désigner la pratique méditative signifient: "Cultiver et se familiariser avec." Méditer ne veut pas dire faire le vide, se détendre en s'imaginant flotter dans l'espace. C'est un réel entraînement mental destiné à comprendre les mécanismes de l'esprit. Le bouddhisme parle de 84 différents états mentaux et décrit les nuances et les relations entre eux. La méditation vise à entretenir un certain état d'esprit, de façon à se fami -lia riser avec une nouvelle manière d'être et à mieux gérer ses pensées et ses émotions, afin de ne plus se laisser emporter par elles comme sur une rivière en crue.
Nous sous-estimons, dites-vous, la capacité de transformation de notre esprit. Dans quelle mesure le psychisme peut-il évoluer?
Les recherches menées ces trente dernières années dans le domaine de la neu ro plasticité montrent que le cerveau se modifie lorsque l'individu est exposé à des situations inédites. Les connexions entre les neurones peuvent augmenter ou diminuer; dans certains cas, le cerveau fabrique de nouveaux neurones, et ce, quel que soit l'âge. Les dendrites- les ramifications des neurones- s'étoffent ou se raréfient. Le cerveau adulte a même la capacité d'attribuer une fonction différente à une aire cérébrale qui en remplit habituellement une autre. Toute forme d'entraînement- qu'il soit mental, comme la méditation, ou physique, comme le sport- provoque une restructuration du cerveau, fonction nelle et structurelle. Read more...lire la suite...

samedi 26 juillet 2014

ENVIRONNEMENT DE CATASTROPHE MAJEURE DU TIBET.


« L'EXPANSION DE LA VOIE FERRÉE LE TIBET ».

Les œuvres seront connecter à Lhassa, capitale régionale, avec la deuxième plus grande ville de la région, Shigatse, et il se terminera en 2015. Le chemin de fer, première extension de la voie de chemin de fer Qinghai-Tibet, ouvrit ses portes en juillet 2006 et est l'un des principaux projets dans la région de la vallée de la Yarlung Zanbo durant la période 2011-2015.

L'extension historique du chemin de fer de la capitale du Tibet, Lhassa, à la deuxième plus grande ville de la région, Shigatse, se développe à un rythme effréné et se terminera en 2015.

Jusqu'à la fin de 2011, 3,4 milliards d'yuans (538 millions de dollars) ont été investis dans le chemin de fer, Lhassa-Shigatse, près d'un quart du budget total du projet.

(Commission régionale de développement et de réforme du Tibet).

« ECOLOGICAL AND ENVIRONMENTAL BLIGHT ».

La nouvelle ligne de 253 kms. vous passerez par cinq districts et le Grand Canyon du fleuve Yarlung Zangbo, de 90 kilomètres de longueur. La construction a commencé en septembre 2010 avec un budget de 13,3 milliards d'yuans (2,1 milliards de dollars). Read more...lire la suite...

vendredi 25 juillet 2014

« Le joyau du parc »,





Palacio Norbulingka (tibétain : ནོར་བུ་གླིང་ཁ་ ལ;), littéralement « Le joyau du parc », est un palais et son parc qui l'entoure à Lhassa, au Tibet. Le palais fut utilisé comme la résidence d'été traditionnels des Dalaï-Lamas successifs, depuis l'année 1780, jusqu'à l'occupation du pays par la République populaire de Chine.

Le palais en août 1993.

Le parc a été construit par le 7e Dalaï-Lama, Kelsang Gyatso, en 1755 et devenue une résidence d'été pendant le règne de Jamphel Gyatso, 8e Dalaï Lama.
Le premier bâtiment à être construit fut le Palacio Gesang Pozhang, construit par Kelsang Gyatso.
Le nouveau Palacio a commencé en 1954 sur ordre de l'actuel Dalaï Lama Tenzin Gyatso, concluant en 1956.
L'ensemble se compose des chapelles, des jardins, des fontaines et des étangs. À l'ouest la Kalsang Potang construit par Kelsang Gyatso est « un bel exemple de l'architecture de la tradition gelugpa (bonnets jaunes). » 
Sa salle du trône entièrement restaurée est très intéressante. »
Les jardins sont des lieux populaires de snack et fournissent un cadre magnifique pour des représentations théâtrales, danse et festivals, notamment le Sho Dun, ou yourt Festival, qui s'est tenue au début d'août, avec camping dans le parc pendant plusieurs jours, entouré de familles coloré fait temporaire cale avec des tapisseries et des toiles pour profiter de la chaleur de l'été.
Le palais est situé à trois kilomètres à l'ouest du Palacio de Potala, qui était le Palais d'hiver. Bâtiments complémentaires ont été de plus en plus dans le parc durant la première moitié du XXe siècle.
En 2001, l'Unesco a inscrit sur la liste du patrimoine mondial dans le cadre de l'ensemble historique du Palais du Potala Norbulingka.
Le pavillon du parc de Norbulingka.
Il y a également un zoo à Norbulingka, créé à l'origine pour sauver les animaux qu'a reçu le Dalaï Lama. 
Heinrich Harrer a aidé le 14e Dalaï Lama pour y construire une petite salle de cinéma dans les années 1950.

Thuk Je Che Tibet.

mardi 22 juillet 2014

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.

Sourire de la semaine

64

Homme lors de festivités (Tibet oriental, 2010)

Pensée de la semaine

Avant de vouloir prendre soin d’autrui, il faut d’abord être capable de s’aimer soi-même. L’amour de soi ne s’appuie pas sur un sentiment de dette personnelle dont nous serions redevables envers nous-mêmes, mais simplement sur le fait que, par nature, nous aspirons tous à être heureux et à ne pas souffrir. Ce n’est qu’après avoir accepté cette bienveillance à l’égard de soi qu’il est possible de l’étendre à tous les autres.
Extrait résumé et adapté de Les Voies spirituelles du bonheur, Presses du Châtelet, Paris, 2002; Points Sagesse, Seuil, 2004.
FOURTEENTH DALAI LAMA, TENZIN GYATSO (B. 1936)http:http://www.matthieuricard.org/

lundi 21 juillet 2014

Sagesses bouddhistes 20 07 2014: La grandeur d'esprit, c'est grand comme une montagne, vaste comme l'océan. C'est un esprit sans idées reçues ou partisanes. Dôgen




Ajoutée le 20 juil. 2014Vers une société éveilléeInvitée : Catherine Eveillard
Sagesses Bouddhistes vous propose de découvrir le principe de « société éveillée », développé par Chögyam Trungpa et maintenant son fils le Sakiong Mipham Rimpoché, qui met l'accent sur la bonté fondamentale de l'être humain, pour une meilleure réalisation de vie, pour soi et pour les autres.
Réalisation : Claude Darmon
Présentation : Sandrine Colombo
CatégorieFilms et animationsLicenceLicence YouTube standard

dimanche 20 juillet 2014

Dalai Lama Calls for a ‘Realistic’ Approach to Break Tibet Impasse(anglais/français)

tibet-dl-july2014.gif
The Dalai Lama speaking to RFA in the Himalayan town of Choglamsar in Leh, the capital of Ladakh district of India-administered Kashmir, July 15,2014.
 RFA
Tibet’s spiritual leader the Dalai Lama on Tuesday called for a “realistic” approach to resolving the Tibet question, warning that viewing the dispute merely through the prism of history would only aggravate the situation.
Citing the Israeli-Palestinian turmoil as an example, he said the Middle East conflict had been prolonged because both sides had used the historical context to back their territorial claims.
The Dalai Lama said that Beijing and Tibetans should make efforts to bring an end to their dispute through compromise and by considering mutual interests.
“Political changes should be looked at from a realistic angle, not just through the prism of history; doing so would only provoke conflict,” the Dalai Lama told RFA’s Tibetan Service in an interview in the Himalayan town of Choglamsar in Leh, the capital of Ladakh district of India-administered Kashmir.
“For instance, the Palestinians and the Israeli Jews both lay claim to territory from the past. Dealing with the issue based on historical records has only aggravated the Middle East conflict since 1948,” he said.
Example
The Chinese authorities and Tibetans should regard the Middle East crisis as an example to understand the “reality” of the situation, he said. READ MORE...LIRE LA SUITE

samedi 19 juillet 2014

Chinese Troops Make Two Incursion Attempts in Ladakh

The incursion bids by the Chinese People's Liberation (PLA) came even as Prime Minister Narendra Modi and Chinese President Xi Jinping emphasised on the need to find a solution to the Boundary Question during their meeting in Fortaleza in Brazil yesterday on the sidelines of the BRICS summit.
The latest incident occurred in Charding Nilu Nullah Junction (CNNJ) in Demchok sector yesterday when PLA personnel entered the area on their vehicles in the wee hours claiming it to be Chinese territory, official sources said today.
The PLA soldiers who wanted to have a round of the area were stopped by the Indian army and personnel of Indo Tibetan Border Police(ITBP), a force which guards the India-China border.
After a 30-minute long stand-off followed by a banner drill where armies of both the countries warned each other against moving a step forward, the Chinese PLA returned to their side, the sources said. READ MORE...LIRE LA SUITE

vendredi 18 juillet 2014

Éloge de la lucidité : Une mise au point éclairante - 2

voir le site http://www.matthieuricard.org/



Une deuxième illusion concernant la recherche du bonheur est la promotion de l’individualisme exacerbé et d’une estime de soi excessive, phénomène à la mode, mais toutes les études ont confirmé qu’elle est contre-productive lorsqu’elle ne vise pas seulement à donner confiance en soi, ce qui est une excellente chose, mais à fabriquer une image déformée de soi-même. 
Ilios le montre bien dans son ouvrage, faisant écho au psychologue Roy Baumeister, auteur de la synthèse la plus complète des recherches portant sur l’estime de soi, qui conclut : « Il est très douteux que quelques bienfaits minimes justifient tous les efforts et les dépenses que les écoles, les parents et les thérapeutes ont investi dans la promotion de l’estime de soi. »* Il suggère plutôt de se concentrer sur la maîtrise de soi. Les recherches montrent en effet que les étudiants qui ont un meilleur contrôle d’eux-mêmes ont de plus grandes chances de terminer leurs études et risquent moins d’abuser de l’alcool et de drogues ou, pour les jeunes filles, de tomber enceintes pendant l’adolescence.
Une « bonne?» et saine estime de soi est certes indispensable pour s’épanouir dans l’existence, la dévalorisation maladive de soi pouvant entraîner des troubles psychologiques graves et de grandes souffrances. Une saine estime de soi facilite la résilience et nous permet de conserver notre force intérieure et notre sérénité face aux événements de vie adverses. Elle permet également de reconnaître et de tolérer nos imperfections et limitations sans pour autant se sentir diminué. À l’opposé, une estime de soi construite sur un ego boursouflé ne peut procurer qu’une confiance factice et fragile.
Les recherches de Kristin Neff ** et de Paul Gilbert, dont Ilios fait état, ont clairement mis en évidence les différences entre estime de soi et compassion pour soi-même. À la différence de l’estime de soi, l’augmentation de la compassion pour soi-même ne s’accompagne pas d’une augmentation du narcissisme, mais d’une acceptation sereine de nos propres faiblesses et défaillances, acceptation qui nous préserve de la tentation de nous reprocher ce que nous sommes, sans pour autant être synonyme de résignation.
Cette compassion pour soi-même peut ensuite servir de fondation et de catalyseur pour étendre cette compassion à tous ceux qui souffrent. Comme l’écrit Christophe André : « Pourquoi ajouter soi-même aux souffrances que la vie nous apporte ? La compassion, c’est vouloir le bien de tous les humains, soi compris.?» ***
* Baumeister, R. (2005), The Lowdown on high self-esteem. Thinking you’re hot stuff isn’t the promised cure-all. Los Angeles Time, 25 janvier 2005.
** Neff, K. (2013). S’aimer?: Comment se réconcilier avec soi-même. Belfond.
*** André, C. (2009), Les États d’âme. Odile Jacob, p. 353.
À suivre...
Ilios Kotsou (2014). Éloge de la lucidité . Robert Laffont.

mercredi 16 juillet 2014

Éloge de la lucidité : Une mise au point éclairante - 1

Écrit le 8 juillet 2014 http://www.matthieuricard.org/

A l’occasion de la parution d’Éloge de la lucidité , le dernier ouvrage d’Ilios Kotsou, préfacé par notre ami commun Christophe André, j’ai moi-même ajouté une petite pierre à ce bel édifice sous la forme d’une postface, dont voici une version légèrement modifiées.
La lecture rafraîchissante et ô combien instructive de cet Éloge de la lucidité , permet à tous ceux qui aspirent à s’épanouir dans l’existence de comprendre, grâce aux analyses perspicaces d’Ilios, qu’il importe de ne pas se laisser fasciner par le miroir aux alouettes d’un « bonheur en boîte », par les vaines promesses d’une félicité « facile, rapide et bon marché », par le fast-food de la « méditation 3G », et par l’épuisante poursuite d’une « euphorie perpétuelle » démystifiée par ailleurs par Pascal Bruckner. Personne ne se lève le matin en souhaitant souffrir toute la journée et, si possible, le restant de ses jours, mais sachez-le, si vous courez à la poursuite d’un bonheur « clés en mains », vous lui tournez le dos et ne faites que nourrir obstinément les racines mêmes de vos souffrances.
La recherche de paradis artificiels mène le plus souvent au purgatoire du désenchantement, ou pire aux enfers de la dangereuse illusion individualiste de se croire unique, hors d’une société que l’on rejette mais, qu’à sa manière, l’on fait si bien fonctionner. Mimer le bonheur ne fait que renforcer le mal-être. « Tout homme veut être heureux ; mais, pour parvenir à l’être, il faudrait commencer par savoir ce que c’est que le bonheur, » écrivait Jean-Jacques Rousseau.
Si tous les hommes recherchent, à leur façon, à éviter le malheur et à mener une existence dont ils estiment qu’elle vaut la peine d’être vécue, il y a loin de l’aspiration à la réalisation. Les moyens mêmes de pallier la souffrance servent souvent à l’alimenter. Comment cette tragique méprise peut-elle se produire ?
La première illusion consiste à chercher le bonheur comme s’il constituait une sorte d’entité autonome semblable au gros paquet cadeau que les enfants attendent avec impatience à l’approche de Noël. Or le bonheur n’est pas une « chose », mais un processus dynamique, un fruit qui mûrit grâce à une myriade de causes et de conditions, un sentiment de plénitude et d’accomplissement qui émerge d’un ensemble de qualités dont certaines dépendent des conditions extérieures, tandis que d’autres résultent de vertus que nous avons — à des degrés divers — la faculté de cultiver : la liberté intérieure, la force d’âme, la bienveillance, ainsi qu’un ensemble de capacités, de ressources intérieures qui nous permettent de gérer les hauts et les bas de l’existence.
Il y a beaucoup de naïveté, en particulier, à s’imaginer que seules les conditions extérieures vont assurer notre bonheur. On pourrait s’attendre à ce qu’une gloire ou une richesse soudaine exauce tous nos souhaits, mais il arrive le plus souvent que la satisfaction procurée par de tels événements soit de courte durée et n’augmente en rien notre bien-être. Une étude a montré par exemple que la majorité des gagnants à la loterie ont connu une période de jubilation à la suite de leur bonne fortune, mais qu’un an plus tard ils étaient retombés à leur degré de satisfaction habituel, voire plus bas.
À suivre...

samedi 12 juillet 2014

Tibet : Tibetan monk detained following protest- Tibet: moine tibétain arrêté protestation suivante

Redazione - Sab, 12/07/2014 - 07:16

A Tibetan monk was taken into custody by police after launching a protest in which he called for Tibetan freedom and the return of the Dalai Lama.Sherkyab, 20, was detained on Wednesday only five minutes after shouting slogans and scattering leaflets in Serthar town.A large group of police arrived and hauled him away to the local police station.During his protest, Sherkyab—formerly a monk at the Nubzer monastery about 20 miles away from Serthar town, and more recently a student at the Serthar Buddhist Institute—shouted slogans calling for Tibetan freedom and the return of exiled spiritual lead
Un moine tibétain a été placé en détention par la police après avoir lancé une protestation dans laquelle il a appelé à la liberté du Tibet et le retour du Dalaï Lama.Sherkyab, 20 ans, a été arrêté mercredi que cinq minutes après en criant des slogans et la diffusion des tracts dans Serthar town. Un grand groupe de policiers est arrivé et lui tira loin à la police locale station. During sa protestation, Sherkyab- autrefois un moine au monastère Nubzer environ 20 miles de la ville de Serthar, et, plus récemment, un étudiant à l'Institut-Serthar bouddhistes appelant pour la liberté du Tibet et le retour du chef spirituel en exil.
http://www.dossiertibet.it/

jeudi 10 juillet 2014

In a meeting at the University of San Francisco in September 2003, the Dalai Lama offered the following advice to the Foundation on the importance of education:


One way of working is to see an immediate human need, someone in distress, and immediately take concrete action to help that person. That is very good…it is also very important to work in a broader way, through education, so you create many people taking that kind of altruistic action. Education is the key. Understanding leads to conviction, which leads to enthusiasm, which sustains action.
Education for basic human values is very important. No one exists as an isolated individual. Problems far away will eventually affect us. This is not religion, but reality. It is essential to understand the reality of our situation, and develop the basic human values of warmth, affection, kindness and compassion. So this idea of curricula for peace and ethics is very important…not only important, but urgent.
This theme is expressed visually in the Foundation’s logo:
http://dalailamafoundation.org/programs/action-and-education/

Action and Education—these two wings allow the bird to carry its message of hope and sustenance wherever there is need for peace, healing and care.
The bird faces inward as it flies, reminding us of the Dalai Lama’s advice to generate inner peace if we would create a more peaceful world.

mercredi 9 juillet 2014

Actor Richard Gere speaking at His Holiness the Dalai Lama's 79th birthday celebrations during the 33rd Kalachakra Empowerment in Leh, Ladakh

His Holiness the Dalai Lama's 79th Birthday and the Start of Teachings Preliminary to the Kalachakra Empowerment

July 6th 2014
Leh, Ladakh, J&K, India, 6 July 2014 - In the days since the beginning of the process of preparing for the Kalachakra Empowerment, monks of Namgyal Monastery have performed the Earth Dance and commenced construction of the sand mandala. His Holiness the Dalai Lama has participated in the associated prayers morning and afternoon. Yesterday, the Governor of Jammu & Kashmir Mr NN Vohra also called on His Holiness at his Shiwatsel residence.
His Holiness the Dalai Lama thanking the crowd of more than 100,000 for celebrating his 79th birthday during the 33rd Kalachakra Empowerment in Leh, Ladakh, J&K, India on July 6, 2014. Photo/Manuel Bauer
Today, was His Holiness's 79th birthday and as he walked out to the pavilion where he was to teach, many people along the way offered him congratulations and good wishes. Among the dignitaries who had gathered for a more formal celebration, the first to speak was Kalon for Religious & Cultural Affairs, Pema Chinjor. On behalf of Tibetans in Tibet and elsewhere he recalled His Holiness's remark that he might live to 113 and requested him to do so. He also noted the kindness with which His Holiness has looked after the Tibetan people and the success of his efforts to preserve Tibetan language, religion and culture in exile. He said Tibetans in Tibet continue to be devoted to His Holiness, as revealed by the more than 130 who have committed self-immolation calling for his return, as well as for freedom in Tibet.
Describing His Holiness as a champion of peace, Speaker of the Tibetan Parliament in Exile, Penpa Tsering, mentioned that he was born in a village close to the birthplace of Je Tsongkhapa. He prayed that His Holiness live long and that his wishes be fulfilled. He took the opportunity to thank the Governments of India and of Jammu & Kashmir, as well as the people of Ladakh, for the help they have afforded Tibetans.

Local Muslim leaders Saif-ud-Din and Asharaf Ali added their voices to those offering greetings to His Holiness on this propitious day. Commenting that all Ladakhis, not only the Buddhists, revere His Holiness and the advice he gives. Rigzin Palbar of the Ladakh Hill Development Council prayed for His Holiness's long life and expressed appreciation for his giving the Kalachakra Empowerment for the third time in Ladakh. Minister for Urban Development, Rigzin Jora took up this point remembering the Kalachakra Empowerments of 1976 in Leh and of 1988 in Zanskar, events that had ushered in a Ladakhi renaissance. He said that as a beacon of peace and harmony, His Holiness is to the 21st century what Mahatma Gandhi was to the 20th. Geshe Konchok Namgail referred to Tibetans and Ladakhis as one people, while Dr Tundup Tsewang announced that 108,000 people had so far registered to attend the Kalachakra Empowerment. He thanked all the organizers and prayed that His Holiness live long and that the people of Tibet soon achieve the autonomy they seek.

Actor Richard Gere speaking at His Holiness the Dalai Lama's 79th birthday celebrations during the 33rd Kalachakra Empowerment in Leh, Ladakh, J&K, India on July 6, 2014. Photo/Manuel Bauer
A local woman, who reportedly channels Palden Lhamo, came forward in spontaneous trance to pay her respects at His Holiness's feet. The call, immediately afterwards, for actor and student of His Holiness, Richard Gere to speak was met with cheers. He recalled that directly after his first meeting with His Holiness in Dharamsala 33 years ago he came to Ladakh, which he described as one of the most beautiful places on earth. He described himself as humbled by the fact that he lived at the same time as His Holiness, saying that not only to know him, but also to be able to listen to him was extraordinarily fortunate. On behalf of the more than 4000 other foreigners in the audience he wished His Holiness a happy birthday.

As His Holiness was about to speak, another spontaneous possession took place,... Read more...

lundi 7 juillet 2014

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.

Sourire de la semaine

62
http://www.matthieuricard.org/
Fillette bhoutanaise lors du festival annuel de danses sacrées de Trongsar au Bhoutan (2007)

Pensée de la semaine

Que les autres soient beaux ou laids, bienveillants ou cruels, ce sont tous des êtres sensibles comme nous. Et comme nous, ils veulent être heureux et ne pas souffrir, ce à quoi ils ont droit au même titre que nous. En reconnaissant que tous les êtres sont égaux dans leur aspiration et leur droit au bonheur, on éprouve à leur égard un sentiment d’empathie qui nous rapproche d’eux. En nous accoutumant à cet altruisme impartial, on finit par éprouver un sentiment de responsabilité universelle.
Extrait résumé et adapté de Les Voies spirituelles du bonheur, Presses du Châtelet, Paris, 2002; Points Sagesse, Seuil, 2004.
FOURTEENTH DALAI LAMA, TENZIN GYATSO (B. 1936)

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com