samedi 19 juillet 2014

Chinese Troops Make Two Incursion Attempts in Ladakh

The incursion bids by the Chinese People's Liberation (PLA) came even as Prime Minister Narendra Modi and Chinese President Xi Jinping emphasised on the need to find a solution to the Boundary Question during their meeting in Fortaleza in Brazil yesterday on the sidelines of the BRICS summit.
The latest incident occurred in Charding Nilu Nullah Junction (CNNJ) in Demchok sector yesterday when PLA personnel entered the area on their vehicles in the wee hours claiming it to be Chinese territory, official sources said today.
The PLA soldiers who wanted to have a round of the area were stopped by the Indian army and personnel of Indo Tibetan Border Police(ITBP), a force which guards the India-China border.
After a 30-minute long stand-off followed by a banner drill where armies of both the countries warned each other against moving a step forward, the Chinese PLA returned to their side, the sources said. READ MORE...LIRE LA SUITE
The Chinese troops, riding on horses, had earlier entered through Chumar area on July 13 only to be confronted by Indian soldiers and after the usual banner drill between the two sides, the PLA patrol returned to their territory.
The incident took place at Patrol Point number 62, the sources said.
Located 300 km east of Leh, Chumar has been an epicentre of heightened activities of the PLA who had been making increased attempts to enter through this region as India has a dominance in this sector.
Chumar, a remote village on Ladakh-Himachal Pradesh border, has been an issue for Chinese which claim it to be its own territory and have been frequenting it with helicopter incursions almost every year. In 2011, it dropped some of the soldiers of PLA in this region and dismantled the makeshift storage tents of the Army and ITBP.
This area is not accessible from the Chinese side whereas the Indian side have a road almost to the last point on which the army can carry a load upto nine tonnes.
Chumar had become a flash point during the fortnight long stand-off last year in Daulat Beg Oldie (DBO) last year as the Chinese side had objected to overhead bunkers erected by the Indian side.
As part of an agreement reached at the flag meeting to end the stand-off from April-May 2013 at DBO, India had to dismantle some overhead bunkers in Chumar.
Again, Chumar witnessed Chinese troops walking away with an Army surveillance camera on June 17 last year which was meant for keeping an eye on the PLA troops patrolling there. The same camera was returned after a few days.

 TRADUCTION: Des troupes chinoises effectuent deux tentatives d'http://www.newindianexpress.com/nation/2014/07/16/Chinese-Troops-Make-Two-Incursion-Attempts-in-Ladakh/article2333610.ece incursion au Ladakh
: Les troupes chinoises auraient fait deux tentatives d'incursion dans les trois derniers jours dans Demchok et Chumar zones de secteur Ladakh au Jammu-et-Cachemire, mais ont été repoussés dans leur territoire par le personnel de sécurité indiennes.
Les offres d'incursion par Libération du Peuple chinois (PLA) sont même venus en tant que Premier ministre Narendra Modi et le président chinois Xi Jinping a souligné la nécessité de trouver une solution à la question des limites lors de leur réunion à Fortaleza au Brésil hier, en marge du sommet des BRICS . 
Le dernier incident s'est produit dans Charding Nilu Nullah Junction (CNNJ) dans le secteur Demchok hier lorsque le personnel de l'APL sont entrés dans la zone de leurs véhicules dans les petites heures affirmant qu'il est territoire chinois, des sources officielles ont déclaré aujourd'hui.
Les soldats de l'APL qui voulaient avoir un tour de la région ont été arrêtés par l'armée et du personnel de police indo tibétaine frontières (ITBP), une force qui garde la frontière entre l'Inde et la Chine sur les Indiens.
Après un long stand-off de 30 minutes suivie d'une perceuse bannière où les armées des deux pays ont mis en garde l'autre contre le déplacement d'un pas en avant, le PLA chinois retournés à leur côté, ont indiqué les sources.
Les troupes chinoises, montés sur des chevaux, avaient déjà entré par zone Chumar le 13 Juillet que d'être confronté à des soldats indiens et après la bannière forage d'habitude entre les deux parties, la patrouille PLA retournés dans leur territoire.
L'incident a eu lieu à la patrouille point numéro 62, selon les sources.
Situé à 300 km à l'est de Leh, Chumar a été l'épicentre des activités accrues de l'APL qui avait fait l'augmentation des tentatives de pénétrer dans cette région que l'Inde a une position dominante dans ce secteur.
Chumar, un village isolé sur Ladakh-Himachal Pradesh frontière, a été un problème pour les Chinois qui prétendent qu'il est de son propre territoire et ont été fréquentait avec des incursions d'hélicoptères presque chaque année. En 2011, il a chuté de certains soldats de l'APL dans cette région et démonté les tentes de stockage de fortune de l'armée et ITBP.
Cette zone n'est pas accessible par le côté chinois que du côté indien ont une route presque au dernier point sur ​​lequel l'armée peut porter une charge jusqu'à neuf tonnes.
Chumar était devenu un point d'éclair pendant la quinzaine à long stand-off de l'année dernière dans Daulat Beg Oldie (DBO) de l'an dernier que la partie chinoise s'était opposé à bunkers généraux érigés par la partie indienne.
Dans le cadre d'un accord conclu lors de la réunion du pavillon de mettre fin à l'impasse d'Avril-mai 2013 à DBO, l'Inde a dû démanteler certains bunkers généraux dans Chumar.

Encore une fois, Chumar témoin troupes chinoises repartir avec une caméra de surveillance de l'armée le 17 Juin de l'année dernière qui a été fait pour garder un œil sur les troupes de l'APL qui patrouillent là. Le même appareil a été renvoyé après quelques jours.

Also Read:
Modi Meets Xi: Wants to Solve Border Row, Seeks Investmenthttp://www.newindianexpress.com/nation/2014/07/16/Chinese-Troops-Make-Two-Incursion-Attempts-in-Ladakh/article2333610.ece

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com