dimanche 5 octobre 2014

Nobel Peace laureates boycott Nobel summit in South Africa

http://www.thetibetpost.com/en/news/international/4229-nobel-peace-laureates-boycott-nobel-summit-in-south-africa

E-mailPrint
Dharamshala: - Four Nobel Peace laureates have refused to attend the World Summit of Nobel Peace Laureates in South Africa next month in support of the spiritual leader of Tibet His Holiness the Dalai Lama.
According to media reports, three of them - Jody Williams of the US, Shirin Ebadi of Iran and Leymah Gbowee of Liberia - are now traveling to this northern Indian hill town to grace His Holiness the Dalai Lama's Nobel silver jubilee anniversary celebration, a special event which will be held on 2 October, 2014.
The trio, and a representative of the International Campaign to Ban Landmines (ICBL), are pulling the plug on their scheduled trip to South Africa to attend the World Summit of Nobel Peace Laureates, being held Oct 13-15, said a Nobel Women's Initiative statement.
"The Dalai Lama advocates a non-violent, negotiated solution to the Tibet problem -- what he calls 'the middle-way approach' -- and is calling for real autonomy for Tibet under Chinese sovereignty," it said.
The Nobel Women's Initiative is led by Nobel Peace laureates Williams, Ebadi, Rigoberta Menchu Tum, Gbowee, Tawakkol Karman and Mairead Maguire.
It said the decision to cancel the scheduled trip "follows South Africa's refusal to issue a visa to His Holiness the Dalai Lama for the Nobel peace laureates in Cape Town, and China's public declaration of thanks for South Africa's decision to block the spiritual leader from entering South Africa".
A statement from the Tibetan administration based in Dharamshala said the event is occasioned on the birth anniversary of Mahatma Gandhi, himself a proponent of peace and non-violence.
"The gathering of Nobel Laureates from different parts of the world in Dharamshala on this occasion symbolizes their support and appreciation for His Holiness the Dalai Lama's tireless efforts towards his three main commitments: the promotion of human values, inter-religious harmony and the preservation of Tibetan culture," the statement said.
The felicitation program is historically significant as 2014 is also being celebrated as the 'Year of His Holiness the Great 14th Dalai Lama' by the Tibetan people and His Holiness' well-wishers all over the world.Fourteen Nobel Peace laureates last week urged the South African President Jacob Zuma to allow the Dalai Lama to visit South Africa, causing a public outcry.In the letter to Zuma, the laureates said they were "deeply concerned about the damage that will be done to South Africa's international image by a refusal or failure to grant him a visa yet again".Signatories on the letter reportedly included Poland's Lech Walesa, Bangladeshi entrepreneur Muhammad Yunus, Ebadi, Gbowee and Northern Irish peacemakers David Trimble and John Hume.
Earlier this month, South Africa requested His Holiness the Dalai Lama to defer his visit for this year only."We had a meeting with officials of the South African High Commission and foreign ministry here (in Delhi) and they requested his holiness to defer his visit to their country for this year only," Tempa Tsering, His Holiness the Dalai Lama's representative in New Delhi, told IANS.
The Tibetan National Congress (TNC) said it had launched a global campaign urging the Nobel Laureates to either boycott or relocate the summit to a venue more compatible with the Nobel Peace Prize's ideals of open and inclusive dialogue, unless the South African government reverses its decision to bar the Dalai Lama.In a statement dated 23 September, 
TNC said: "The South African government, acting under pressure from the People's Republic of China, has refused to issue a visa to the Dalai Lama to allow him to attend. Fourteen Nobel Peace laureates have issued a letter to South African president Jacob Zuma stating their deep concern over this action."
"We call for the World Summit of Nobel Peace Laureates to be relocated to a more appropriate venue because the world needs this summit and no authoritarian government should be allowed to control it by censoring which voices gets heard," TNC president Jigme Ugen said.
The Mayor of Cape Town, Patricia de Lille, wrote that the visa was denied "due to sensitivities related to the Chinese government," and called her government "Disingenuous on the Dalai Lama visa issue".In October 2011 too, the globetrotting monk had called off his South Africa visit. 
At that time he was invited by fellow Nobel Peace laureate Archbishop Desmond Tutu on his 80th birthday.
The South African anti-apartheid icon later traveled to this town in 2012 to meet his long-time Tibetan spiritual leader friend."I want to say to the Chinese government that His Holiness the Dalai Lama is the most peace-loving person on this earth. I want to say to the Chinese government that the Dalai Lama has no army, he cannot command his people with guns, he's not a separatist," Tutu said at a public ceremony on his visit here.http://www.thetibetpost.com/en/news/international/4229-nobel-peace-laureates-boycott-nobel-summit-in-south-africa
En Français
Dharamsala: - Quatre lauréats du prix Nobel ont refusé d'assister au Sommet mondial des lauréats du prix Nobel en Afrique du Sud le mois prochain à l'appui du chef spirituel du Tibet, Sa Sainteté le Dalaï Lama. 
Selon les rapports des médias, trois d'entre eux - Jody Williams des Etats-Unis, Shirin Ebadi en Iran et Leymah Gbowee du Libéria - sont maintenant en voyage à cette ville du nord de la colline indienne à la grâce de Sa Sainteté Nobel jubilé d'argent anniversaire de la célébration du Dalaï Lama, un événement spécial qui aura lieu le 2 Octobre 2014. 
Le trio, et un représentant de la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL), tirent la prise sur leur voyage prévu en Afrique du Sud pour assister au Sommet mondial des lauréats du prix Nobel, qui se tiendra 13 au 15 octobre, a déclaré Initiative des Femmes Nobel déclaration. 
"Le dalaï-lama prône une solution non violente et négociée au problème du Tibet - ce qu'il appelle« la Voie du Milieu »- et appelle à une véritable autonomie pour le Tibet sous souveraineté chinoise," il a dit. 
L'Initiative des femmes Nobel est dirigé par Nobel de la paix Williams, Shirin Ebadi, Rigoberta Menchu ​​Tum, Gbowee, Tawakkol Karman et Mairead Maguire. 
Il dit que la décision d'annuler le voyage prévu "fait suite au refus de l'Afrique du Sud de délivrer un visa à Sa Sainteté le Dalaï Lama pour les lauréats Nobel de la paix à Cape Town, et la déclaration publique de la Chine de grâce pour la décision de l'Afrique du Sud pour bloquer le chef spirituel d'entrer Afrique du Sud ". 
Une déclaration de l'administration tibétaine basée à Dharamsala dit que l'événement est occasionnée sur l'anniversaire de naissance du Mahatma Gandhi, lui-même un partisan de la paix et de la non-violence. 
"Le rassemblement des lauréats du prix Nobel de différentes parties du monde à Dharamsala, à cette occasion symbolise leur soutien et leur reconnaissance pour Sa Sainteté des efforts inlassables du Dalaï Lama envers ses trois engagements principaux: la promotion des valeurs humaines, l'harmonie inter-religieuse et la préservation de la culture tibétaine ", a indiqué le communiqué. 
Le programme de félicitations est historiquement significatif que 2014 est également célébrée comme l'Année de Sa Sainteté le Dalaï Lama Grande 14 'par le peuple tibétain et sa «sympathisants sainteté dans le monde entier. 
Quatorze lauréats du prix Nobel la semaine dernière ont exhorté le président sud-africain Jacob Zuma pour permettre le dalaï-lama à visiter l'Afrique du Sud, provoquant un tollé général. 
Dans la lettre de Zuma, les lauréats ont dit qu'ils étaient "profondément préoccupés par les dommages qui seront causés à l'image internationale de l'Afrique du Sud par un refus ou défaut de lui accorder un visa encore une fois". 
Signataires de la lettre aurait inclus Lech Walesa en Pologne, entrepreneur bangladais Muhammad Yunus, Ebadi, Gbowee et artisans de paix nord-irlandais David Trimble et John Hume. 
Plus tôt ce mois-ci, l'Afrique du Sud a demandé à Sa Sainteté le dalaï-lama de reporter sa visite pour cette année seulement. 
"Nous avons eu une réunion avec les responsables de la South African High Commission et ministère des Affaires étrangères ici (à Delhi) et ils ont demandé sa sainteté de reporter sa visite dans leur pays pour cette année seulement," Tempa Tsering, Sa Sainteté le représentant du Dalaï Lama à New Delhi, dit IANS. 
Le Congrès national tibétain (CNC) a dit qu'il avait lancé une campagne mondiale exhortant le prix Nobel soit boycott ou déplacer le sommet à un lieu plus compatible avec les idéaux du Prix Nobel de la Paix de dialogue ouvert et inclusif, à moins que le gouvernement sud-africain renverse sa décision d'interdire le Dalaï Lama. 
Dans une déclaration en date du 23 Septembre, TNC a déclaré: «Le gouvernement sud-africain, agissant sous la pression de la République populaire de Chine, a refusé de délivrer un visa au Dalaï Lama pour lui permettre d'assister Quatorze lauréats du prix Nobel ont publié une lettre. au président sud-africain Jacob Zuma en indiquant leur profonde préoccupation face à cette action ". 
"Nous appelons pour le Sommet mondial de lauréats du prix Nobel d'être relocalisé dans un lieu plus approprié parce que le monde a besoin de ce sommet et aucun gouvernement autoritaire devrait être autorisé à contrôler par la censure qui obtient les voix entendues," a déclaré le président du CNC Jigme Ugen. 
Le maire du Cap, Patricia de Lille, a écrit que le visa a été refusé "en raison de sensibilités liés au gouvernement chinois", et a appelé son gouvernement "Disingenuous sur la question des visas Dalaï Lama". 
En Octobre 2011 aussi, le moine globe-trotter avait annulé sa visite en Afrique du Sud. A cette époque, il a été invité par son compatriote lauréat du prix Nobel de la paix Mgr Desmond Tutu sur son 80e anniversaire. 
L'icône anti-apartheid en Afrique du Sud plus tard rendu à la ville en 2012 pour répondre à sa longue-temps chef spirituel tibétain ami. 
"Je veux dire au gouvernement chinois que Sa Sainteté le Dalaï Lama est la personne la plus éprise de paix sur cette terre. Je veux dire au gouvernement chinois que le Dalaï Lama n'a pas d'armée, il ne peut pas commander ses gens avec des fusils, il n'est pas un séparatiste ", a déclaré Tutu lors d'une cérémonie publique lors de sa visite ici.

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com