mardi 24 mars 2015

le Sourire et la Pensée de la semaine de Matthieu Ricard.,

Pensée de la semaine

Le désarroi dans lequel nous nous trouvons est en fait une aubaine : il témoigne de notre sensibilité. Ceux qui traversent la vie sans le moindre sentiment de détresse sont inconscients. La détresse induite par notre prise de conscience recèle un immense potentiel de transformation, un trésor d'énergie dans lequel nous pouvons puiser à pleines mains et que nous pouvons utiliser pour construire quelque chose de meilleur, ce que l'indifférence ne permet pas.
JIGME KHYENTSE RINPOCHE (b. 1964)
Transcrit par l'auteur d’après un conseil donné oralement.

Sourire de la semaine

99
http://www.matthieuricard.org/
Lama du monastère de Juniong (Tibet, 2005)

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com