mercredi 12 août 2015

Le vote en faveur de Pékin pour les JO d’hiver de 2022 vu comme un vote contre le Tibet par les défenseurs des droits de l’homme

04/08/15 | 9 h 45 min
(TibetanReview.net, 01 août 2015) – En dépit de vigoureuses protestations des groupes tibétains et des organisations internationales pour la défense des droits de l’homme,  le Comité International Olympique (CIO) a accordé les JO d’hiver de 2022 à Pékin.
 Le CIO en fait ainsi la première ville à accueillir à la fois les JO d’hiver et ceux d’été. Il ne faisait aucun doute que la Chine remporterait facilement le vote qui s’est tenu à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, dans la mesure où c’était devenu une affaire de prestige pour le gouvernement chinois. Et pourtant, elle n’a battu sa rivale, Almaty au Kazakhstan, que par 44 voix contre 40,soit  le vote du CIO le plus serré en huit ans. LIRE LA SUITE...
Se basant sur l’exemple des Jeux d’été de 2008, les opposants à la candidature de Pékin affirmaient qu’on assiste à des violations massives des droits de l’homme par le gouvernement chinois à la fois pendant la préparation des Jeux et pendant leur déroulement. A l’issue du vote, le Président chinois Xi Jinping a envoyé, au soir du 31 juillet, une lettre de reconnaissance à Thomas Bach, président du CIO, dans laquelle il exprimait ses remerciements au CIO pour sa confiance et son soutien dans la sélection de Pékin et Zhangjiakou comme villes-hôtes des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2022.
Mais contrairement à la période qui avait précédé l’attribution des Jeux de 2008, la Chine n’a  pas fait, cette fois, de promesses concernant les droits de l’homme, promesses qu’elle ne tient de toute façon pas.
Le Réseau International pour le Tibet, qui représente Campagne Internationale pour le Tibet ( ICT) à travers le monde, a accusé le CIO d’avoir envoyé le mauvais message, aux mauvaises personnes, au mauvais moment. Selon eux, « La Chine veut que le monde ferme les yeux sur la dégradation des droits de l’homme et qu’il soit plutôt impressionné par son pragmatisme volontariste. … Peu importe les souhaits ou les paroles du CIO, le message entendu haut et clair à Pékin, c’est que les droits de l’homme au Tibet importent peu. L’honneur fait à la Chine d’une seconde attribution des JO est un cadeau pour sa propagande, alors que c’est d’une bonne gifle dont elle aurait besoin. »
Le même jour , l’ ONG organisait une manifestation devant le quartier général du CIO à Lausanne pour protester contre l’autorisation faite à Pékin d’accueillir les JO.
Selon International Campaign for Tibet à Washington :
« Le Comité International Olympique, tout comme le Comité Olympique de Pékin, avait mis en avant l’impact positif potentiel des Jeux sur la société chinoise, mais aujourd’hui nous savons que les JO se sont soldés par un accroissement des atteintes au droit de l’homme en Chine en général, et au Tibet en particulier, dans la période de l’après 2008. »
L’ONG a accusé le CIO d’avoir violé le Code d’Ethique Olympique avec la décision prise lors de sa 128ème session. Selon ses déclarations : ‘La sauvegarde de l’individu est une exigence fondamentale de l’Olympisme’ alors que la Charte (Olympique) vise à mettre le sport au service du développement harmonieux de l’individu en vue d’encourager l’avènement d’une société pacifique soucieuse de préserver la dignité humaine.’
Avant le vote, le Premier Ministre du Kazakhstan, Karim Massimov, avait incité les membres du CIO participant au vote à faire un choix courageux plutôt qu’un choix qui ne les empêcherait pas de dormir la nuit. Almaty était largement considérée comme la mieux placée pour accueillir les Jeux dans la mesure où elle jouit d’une meilleure couverture neigeuse et où tous les sites se trouvent dans un rayon de 30 km (18 miles) autour de la ville. Il est prévisible que Pékin, dont les sites sont très dispersés, devra avoir recours à une couverture neigeuse artificielle pour pouvoir héberger les Jeux.

Namasté

Je vous invite à suivre

"Voyages et Abstraits"

l'information bouddhiste, pas de commentaire sur ce blog, seuls vos réactions sur g+ et partages sur

Blogger, g+, twitter, facebook et Pinterest.

Merci à vous chers lecteurs.

Contact: chc.fineart@gmail.com